In Toto

Revoilà de nouveau Abdul Kader El Janabi, avec un projet de revue comme célébration totale de la poésie. Le titre est étonnant comme toujours avec Janabi : In toto. Le n° 1 est un spécial « aux lèvres des mots ». La revue se caractérise par une mise en page dynamique et un sommaire dense et varié. […]

Projet ancien qui est enfin publié : une enquête sur la poésie lancée par Janabi à la fin des années 80. Le principe était de demander une courte phrase sur le thème de la poésie.

Parmi la trentaine de propositions reçues, une de mes préférées est : « Quand tout a été dit à voix haute, et que le secret conserve sa lumière, ce qui reste est la poésie. » (Robert Benayoun)

Un autre document important proposé par Janabi est un entretien entre celui-ci et Jean Schuster à propos de l’autodissolution du mouvement surréaliste de 1969, « Les épigones sont plus nocifs que la littérature », publié confidentiellement en 1986 dans la revue en anglais The Grid. Janabi a toujours su se mettre à côté des chapelles et se faire une idée par lui-même, loin des déclarations de principe et des anathèmes post-mortem.
« Cet entretien […] est une clarification nette et lucide de l’auto-dissolution du mouvement surréaliste. Nous la republions en son intégralité pour que toute discussion à ce propos soit claire et égale. »
Avoir un débat clair et égal a toujours aussi été le principe d’Infosurr. L’entretien est sans règlement de comptes personnels mais sans concession : « l’auto-dissolution du groupe était une mesure administrative de salubrité ». On peut ne pas être forcément d’accord sur certains arguments de Schuster, comme son refus de donner une validité aux groupes surréalistes étrangers autres que français, belges et anglais. Mais cet entretien permet de poursuivre le débat sur ce qui s’est passé en 1969 de façon très éclairée.

Le sommaire de In Toto est aussi copieux sur une actualité plus récente. Il y a un gros dossier sur le surréalisme qui renait au Caire dans le monde arabe, avec une forte énergie et autour de la revue The Room (cf. Infosurr, n° 148). Janabi a le don des titres percutants et imagés : le dossier « Formation de bataille surréaliste au Moyen-Orient et en Afrique du Nord » est composé de deux sous-parties « Dévoiler le verbe arabe » et « Dans la jungle d’asphalte de la langue ». Nul n’était mieux placé que Janabi pour présenter ce renouveau. Il montre à voir et à lire, alors que de cette renaissance les échos n’étaient souvent que sur les réseaux sociaux.

[…]

Extraits de l’article de Richard Walter à paraître dans le n° 155 d’Infosurr.

In toto, « Revue de poésie », n° 1, Toulouse, octobre 2020.