Arthur Cravan

Trente-quatre ans après la publication des OEuvres de Cravan aux éditions Gérard Lebovici, l’ouvrage de Rémy Ricordeau, Arthur Cravan la Terreur des fauves, vient le replacer au centre du jeu (ou des enjeux) de tout ce qui vibrait au début du 20e siècle.

Cravan s’est donné sans relâche, physiquement, intellectuellement, politiquement. Il a participé activement à l’achèvement du vieux monde. Breton y a vu les « signes avant-coureurs » de Dada : « Non content durant la guerre d’avoir réussi à être déserteur de plusieurs pays, Cravan s’efforce encore d’attirer sur sa personne l’attention et la désapprobation les plus tumultueuses » (Anthologie de l’humour noir).

[…]

Extrait de l’article de Hervé Girardin paru dans le n° 155 d’Infosurr.

Arthur Cravan : Rémy Ricordeau, Arthur Cravan, la Terreur des fauves, Paris, L’Échappée, février 2021. Illustration : combat de boxe entre Arthur Cravan & Jack Johnson ; portraits d’Arthur Cravan,