Publication du n° 163 d’Infosurr

Text in English at the end of the message

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le numéro 163 d’Infosurr est paru, le cinquième de cette année ! Le numéro est envoyé aux abonnés par courrier postal…

Le numéro 163 continue de montrer toute la variété de l’actualité autour du surréalisme. La poésie surréaliste est toujours existante, avec celle de Ludovic Tac qui a « un ton et un emportement superbes » (selon la lettre publiée de Jean-Claude Silbermann) ou avec les jeux entre images et mots par Aaron Kent & John Welson.

Un coup de projecteur est donné à la redécouverte de l’itinéaire et de l’oeuvre de Marianne Van Hirtum en « Rupture de ban. Rupture d’amarre ». Les expositions ne sont pas en reste, avec Leonora Carrington, qui devient une grande vedette mais dont l’oeuvre résiste à la banalisation.

Au rayon des archives découverte est faite de quelques essais étonnants de Paul Lafargue en plus du Droit à la paresse – ce fut vraiment « un parfait surréaliste dans la farce dénonciatrice ». Enfin la rubrique « Figures du ou autour du surréalisme » est relancée, même si les notices sont publiés très en retard par rapport à la liste des nombreux départs. Dans ce numéro, hommage est fait au surréaliste américain Paul Garon (dont un portrait des années 70 est en couverture) – entre musique blues et surréalisme – et au surréaliste slovaque Albert Marenčin – et son « téléphone surréaliste entre Bratislava-Bordeaux ».

Dans les numéros suivants, on continuera de partir à la (re)découverte de singulières aventures comme Will Alexander et sa surréalité poétique, ou Alain Roussel resté un « vrai poète expérimental.

La rubrique « Figures du ou autour du surréalisme » très fournie (Charles Radcliffe, Gérard Durozoi, Petr Kral, Alain Joubert, etc.) et celle « Du goudron et des plumes » continueront d’être présentes. Les expositions sont toujours aussi nombreuses, avec Max Ernst dont l’oeuvre gigantesque permet de grandes expositions presque simultanées, les mondes surréels dans la Ruhr berlinoise, les plâtres de Hans Arp, « base [de ses] merveilleuses sculptures ». Différents retours seront faits sur l’exposition Surréalisme et Magie – La Modernité enchantée et l’attraction de certains surréalistes pour la magie, l’occultisme, l’alchimie. Nous oublierons les revues comme Des pays habitables (placée sous l’égide « Naïveté – Utopie – Exubérance »), «S», Once Upon a Tomorrow, In Toto… Comme quoi, il y a toujours des (re)découvertes à faire, ici et ailleurs.

Sur le site d’Infosurr, vous pouvez trouver l’index et les sommaires des numéros, les catalogues de livres, brochures et revues soutenus et diffusés par Infosurr ainsi que quelques billets d’humeur et nouvelles.

Des nouvelles des éditions du Grand Tamanoir : Le Printemps de l’indicatif de Jean-Michel Goutier, préfacé par Gérard Durozoi (son dernier texte) et illustré par Giovanna est arrivé ! Les éditions du grand Tamanoir seront au salon de l’Autre Livre à Paris, Espace des blancs manteaux, du 10 au 12 novembre 2023.

Comme il se doit, pour réaliser toutes ces actions, nous avons toujours besoin de votre soutien : réabonnement, diffusion, signalement de publications, expositions, événements, etc. (Abonnement au bulletin).
La connaissance de la galaxie surréaliste en sera renforcée et ses idées défendues. En souhaitant que vous nous accompagniez dans cette passion et cette exigence,

Pour la rédaction d’Infosurr, Richard Walter

Couverture du n° 163


——-

Dear Subscribers, dear Readers,
We have the pleasure to announce issue 163 of our bulletin, the fourth of this year. It is being sent to our subscribers by post.

 

Issue 163 continues to show the variety of news from surrealism. Surrealist poetry, for instance, with Ludovic Tac and  » his splendid tonality and heated words » ( if we use Jean-Claude Silbermann’s letter), or Aaron Kent and John Welson’s flamboyant play on words and images.

Marianne van Hirtum’s itinerary will be rediscovered in Breaking bounds, breaking adrift. Exhibitions will be duly reviewed, with Leonora Carrington who becomes a big star but whose work resists banalization.
Paul Lafargue’s astounding essays will be dealt with, on top of Right to Laziness – he really was a « perfect surrealist in farcical denunciation ».

Finally the « Figures of and around surrealism » will open again, even if our notices are published later than the demise of those who are departed.
In this issue, homage will be paid to the American surrealist Paul Garon ( whose portrait features on the cover), between blues and surrealism, and to the Slovakian surrealist Albert Marencin and his « surrealist telephone between Bratislava and Bordeaux ».

 

In the following issues, we will present surrealist adventures like Will Alexander and his poetical surreality, and Alain Roussel, a « true experimental poet ».

 

The « Figures of and around surrealism » section will be present with Charles Radcliffe, Gérard Durozoi, Petr Kral, Alain Joubert, etc…, and so will the « Tar and Feathers » section.
There are a lot of exhibitions, with Max Ernst whose enormous output allows for almost simultaneous exhibitions to be organized, the surreal world of Berlin’s Ruhr and  Jean Arp’s plasters, « the base of his marvellous sculptures ». We will come back on the « Surrealism and Magic » exhibition, the Enchanted Modernity and the attraction worked by  magic, occultism and alchemy on surrealists – and to reviews such as Habitable countries ( under the aegis of Naivety, Utopia and Exuberance), S, Once upon a Tomorrow and In Toto.

It never ends….

 

On the Infosurr website you will find the index and table of contents of the previous issues and of the catalogues of books, brochures and magazines supported and distributed by Infosurr, as well as a personal press column and various news.

 

News from the Grand Tamanoir Editions: Jean-Michel Goutier ‘s The Spring of the Indicative, prefaced by Gérard Durozoi ( his last text) and illustrated by Giovanna is now here ! The Editions will be present at the Other Books Fair n Paris, Espace des Blancs Manteaux – November 10 to 12, 2023

 

As is obvious we do need your help : subscription, renewal of subscription, distribution of the bulletin and your collaboration as regards publications, exhibitions, various events which you would know of, have read or visited. (Abonnement au bulletin).

That way, knowledge of, and access to, the surrealist galaxy will be reinforced and its ideas defended. Counting on your support of our passion and seriousness of purpose.

Richard Walter and the editors.

Couverture du n° 163