N° 128, novembre – décembre 2017

16 pp.

pp. 3-4 :
Georges Sebbag – André Breton

p. 4 :
Sergio Lima

pp. 5-6 :
René Magritte

p. 6 :
Wifredo Lam

p. 7 :
Charles Fourier, Paul Klee

p. 8 :
Cinéma et Poète, Albert Lewin

p. 9 :
La Torre Magnética, John Welson

p. 10 :
Jean-Jacques Lefrère, Jacques Kober

pp. 11-15 :
Recensement

p. 16 :
Jean-Claude Biraben

Signatures :
Gérard Durozoi, Joël Gayraud, Jean-Pierre Lassalle, Dominique Rabourdin, Michel Remy, Laurens Vancrevel, Richard Walter.

Illustrations : ;
Ava Gardner (photo DR), p. 1 ;
Sergio Lima, p. 4 ;
Wifredo Lam, p. 6 ;
Jean-Claude Biraben, p. 16.

Couverture du n° 127

Début de l’hiver 2016

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le numéro 124 d’Infosurr est paru.

C’est le septième publié dans l’année ! Nous rattrapons notre retard et le numéro part par courrier auprès des abonnés.Le n° 124 revient longuement sur l’actualité du surréalisme au Portugal et, en contrepoint de l’exposition Magritte au centre Pompidou de Beaubourg, sur le livre de Silvano Levy sur René Magritte. On découvre le collectif d’édition Peculiar Mormyrid et, dans la rubrique des « figures autour du surréalisme », découverte est faire de Jean Marembert. Des coups de projecteur sont faits sur la récente exposition de Jacques Lacomblez, un inédit de Julien Gracq, Joyce Mansour traduite en allemand. Et bien sûr des nouvelles plus brèves et les 3 pages habituelles de recensement.

Continuer la lecture de Début de l’hiver 2016

Christian d’Orgeix

« Il faut repousser le rationalisme par tous les moyens. La raison, c’est la mort » [1].

Christian d’Orgeix, homme entier, intègre, luttant contre vents et marées, suivant une route étroite, peu fréquentée, toujours à la marge – de la société, cela va sans dire, mais aussi de tout groupe constitué – ce qui lui a, à de nombreuses reprises, fortement compliqué la tâche. « Hemos perdido todas las batallas, todos los días ganamos una Poesía » [2]. Homme d’un autre temps, de tous les autres temps. Sa seule modernité est dans son art, mais « c’est un privilège que de vivre en conflit avec son temps » [3].

Continuer la lecture de Christian d’Orgeix

André Breton tortionnaire !

Le site de l’Association des Amis de Benjamin Péret (AABP) a publié cet article de Dominique Rabourdin :

Devant toutes les attaques dont André Breton n’a jamais cessé d’être l’objet depuis des dizaines et des dizaines d’années, la tentation est grande de se dire qu’on n’en a rien à f… Mais trop c’est trop. On ne peut pas rester sans réagir quand dans l’éditorial signé Eddie Breuil du numéro de La Nouvelle Quinzaine littéraire qui « célèbre » le cinquantenaire de la mort de Breton il est écrit : « Pour beaucoup, il reste l’homme des exclusions (Leiris, Masson, Artaud, etc.), un tortionnaire. »

Quelle mouche a piqué Eddie Breuil ?

Sur le n° 123 d’Infosurr

Les 11 et 12 novembre 2016, Miguel Corrales a longuement rendu compte (en espagnol) du n° 123 d’Infosurr sur son blog « Surrealismo Internacional ».

Le billet du 12 novembre est consacré à J. Karl Bogartte et l’article de Laurens Vancrevel :

http://surrint.blogspot.fr/2016/11/j-karl-bogartte.html

Le billet du 11 novembre est consacré aux 20 ans d’Infosurr :

http://surrint.blogspot.fr/2016/11/20-anos-de-infosurr.html

« Con su número 123, Infosurr celebra 20 años desde que tuvieran la feliz iniciativa Édouard Jaguer y Richard Walter. Además, de manera maratónica, el boletín se ha puesto ya en el año en curso, no dejando pues tanto tiempo entre las noticias y su publicación. »

Infosurr rattrape son retard…

Remedios Varo à Mexico

Par Ben Durant

Remedios Varo (Anglès, Espagne, 16 décembre 1908 – Mexico City, Mexique, 8 octobre 1963)

Enfant, son père l’encourage à dessiner et à 15 ans, abandonnant l’école, elle part étudier la peinture à l’académie San Fernando de Madrid (où l’avait précédé Salvador Dali). En 1930, elle épouse le peintre Gerardo Lizarraga et fréquente les beaux-arts à Barcelone où elle se lie d’amitié avec Esteban Francès et le groupe des surréalistes catalans. En 1936, elle rencontre Benjamin Péret venu combattre les Franquistes, coup de foudre réciproque, elle quitte son mari et suit Péret à Paris où ils se marient en 1937. Elle y rencontre Leonora Carrington.

Continuer la lecture de Remedios Varo à Mexico

Les vêtemens de Frida Kahlo

par Ben Durant

Frida Kahlo (Mexico, 1907-1954)

Son père, Guillermo, d’origine juive allemande, était photographe professionnel et sa mère faisait de la peinture en amateur. Lorsque Frida naît en 1907 à la Casa Azul (dans le quartier de Coyoacan au sud de Mexico City), le Mexique est alors une république dirigée par le président Porfirio Diaz depuis 1876, mais en 1910, le mécontentement des classes pauvres va plonger le pays dans une succession de révolutions sanguinaires (Pancho Villa, Emilio Zapata) qui ne s’essouffleront qu’en 1930. C’est pour cette raison qu’ultérieurement, elle changera sa date de naissance, préférant la placer en 1910.

Continuer la lecture de Les vêtemens de Frida Kahlo

Début de l’automne 2016

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le numéro 123 d’Infosurr est paru.
C’est le sixième publié dans l’année ! Il a été présenté lors du salon de la revue et il part par courrier auprès des abonnés.

Le n° 123 continue d’attirer l’attention sur le surréalisme anglais, avec un coup de projecteur sur Georges Melly et son humour iconoclaste. Nous rendons par ailleurs hommage à Alain Jouffroy, « docteur en rien et spécialiste en tout, à l’occasion écrivain, parfois artiste. Touche-à-tout. » Nous revenons longuement sur les Dessins hypnotiques de Robert Desnos et sur la complicité entre Robert Lebel & Isabelle Waldberg. On découvre le mur de cartes postales d’Alain Pierre Pillet et les collages en trois dimensions  de Paul Bogaers. Et bien sûr des nouvelles plus brèves (Péret traduit en russe !) et les 3 pages habituelles de recensement.

Continuer la lecture de Début de l’automne 2016

N° 127, septembre – octobre 2017

12 pp.

pp. 3-4 :
Jean-Claude Charbonel

pp. 5-6 :
Marcel Duchamp

p. 6 :
Marx Ernst, Ernst & Tanguy

p. 7 :
Enrico Baj

p. 8 :
Las Llaves del Deseo, Laure Missir & Pierre Rojanski

pp. 9-11 :
Recensement

p. 12 :
Max Schoendorff

Signatures :
Massimo Borghese, Gérard Durozoi, Joël Gayraud, Régis
Gayraud, Hervé Girardin, Jacques Lacomblez, Christian Oestreicher, Ludovic Tac, Laurens Vancrevel, Richard Walter.

Illustrations :
Jean-Claude Charbonel, pp. 1 & 4 ;
Max Schoendorff, p. 12.

Couverture du n° 127