Archives de catégorie : Nouvelles d’Infosurr

Les annonces de publication d’Infosurr

Automne 2019

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le numéro 139 d’Infosurr est paru, le quatrième de cette année ! Le numéro arrive par courrier postal auprès des abonnés. Le retard n’est pas rattrapé mais ne s’allonge pas…

Le numéro 139 continue de présenter sur 12 pages la diversité de l’actualité du surréalisme. Un coup de projecteur est porté sur Eileen Agar avec la monographie pointilleuse et passionnée de Michel Remy. Eileen Agar est aussi en couverture de ce numéro.

Continuer la lecture de Automne 2019

Eté 2019

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le numéro 138 d’Infosurr est paru, le troisième de cette année ! Le numéro arrive par courrier postal auprès des abonnés.

Le numéro 138 a un riche sommaire exceptionnellement sur 16 pages et continuant de montrer la variété de l’actualité du surréalisme. On y analyse ce qui n’a pas de prix d’Annie Le Brun ou comment des oeuvres surréalistes sont inclues dans une exposition sur Virginia Woolf au Royaume-Uni.

Printemps 2019

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le numéro 137 d’Infosurr est paru, le deuxième de cette année ! Le numéro arrive par courrier postal auprès des abonnés.

Le numéro 137 a un riche sommaire montrant la variété de l’actualité du surréalisme. On y analyse une anthologie brésilienne de la poésie surréaliste mondiale dans laquelle le « désir de flexibilité » a fait inclure de curieux noms ; on évoque l’itinéraire de Susana Wald, entre Canada, Chili et Mexique. Le surréalisme est résolument hors des frontières.

Continuer la lecture de Printemps 2019

Début d’hiver 2019

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le numéro 136 d’Infosurr est paru, le premier de cette année ! Le numéro arrive par courrier postal auprès des abonnés.

Pour bien commencer l’année, le numéro 136 consacre plusieurs pages sur l’actualité fournie autour de Benjamin Péret (avec, entre autres, la publication de la correspondance avec André Breton et plusieurs essais critiques), invite à découvrir la poésie de Mário Cesariny et continue à rendre compte de ce qui se passe autour du surréalisme au Pays de Galles et dans différents endroits de la planisphère surréaliste. Le numéro se termine avec « du goudron et des plumes » pour une biographie de Mina Loy.

Continuer la lecture de Début d’hiver 2019

Milieu de l’automne 2018

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le numéro 135 d’Infosurr est paru, le cinquième de cette année ! Le numéro arrive par courrier postal auprès des abonnés.

Le numéro commence par un juste hommage à Paul Nougé et ses « écrits anthumes » publiés chez Allia. Autre nécessité : la remise en lumière des trop méconnues oeuvres complètes de Robert Lebel, dans lesquelles le surréalisme est un « essuie glace » parfait pour se guider dans le quotidien. Infosurr n’oublie pas, bien sûr, de présenter la « cartographie« du surréalisme récemment dressée par Desmond Morris. Et le surréalisme étant résolument international, il présente la correspondance entre Mário Cesariny & Laurens Vancrevel mais fait aussi des découvertes comme un roman picaresque d’Eugenio F. Granell sur la guerre d’Espagne (mais édité en anglais), le mouvement « abjectionniste » portugais dans un dossier du récent numéro de la revue A Ideia ou enfin l’art du portrait et les souvenirs de Jérôme Peignot, neveu et défenseur de l’oeuvre de Laure. Ce riche numéro se termine par l’évocation du beau générique de l’anthologie autour du cinéma surréaliste réalisée par Dominique Rabourdin.

Continuer la lecture de Milieu de l’automne 2018

Presque fin de l’été 2018

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le numéro 134 d’Infosurr est paru, le quatrième de cette année ! Le numéro arrive par courrier postal auprès des abonnés.

Le numéro commence par revenir sur le panorama fait par Floriano Martins du surréalisme dans le nouveau continent américain, il propose aussi la (re)découverte de « figures du et autour du surréalisme » comme Jacques B. Brunius, et hommages à Marie Wilson, Guy Prévan et Simone Dax. Le numéro évoque les récentes œuvres  de Giovanna et e Guy Cabanel, il met en lumière le rapport d’André Breton avec l’art brut et le peintre turc Yüksel Arslan, il continue enfin à traiter les numéros de Peculiar Mormyrid dont le n° 5 consacré à la révolte et les expositions des amis gallois dont la grande exposition internationale The Surrealist Murmuration.

Continuer la lecture de Presque fin de l’été 2018

Début de l’été 2018

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le numéro 133 d’Infosurr est paru, le troisième de cette année ! Le numéro arrive par courrier postal auprès des abonnés.

Le numéro consacre une large place à la première exposition personnelle de Michel Zimbacca et au film hommage Chez Max Schoendorff ; le numéro revient sur le centenaire Dada pour lequel on préfère Bugs Bunny aux célébrations trop officielles ; il propose encore des (re)découvertes de « figures du et autour du surréalisme » (Marc Dachy, Guy Flandre, Gisèle Prassinos) ; la rubrique « Du goudron et des plumes » est consacré aux errements journalistiques sur Marcel Duchamp et aux articles de la presse franquiste lors de la mort d’André Breton ; enfin le numéro fait quelques coups de projecteurs sur les récentes œuvres des poètes actuels Boris Wolowiec, J. Karl Bogartte, Allan Graubard et Mattias Forshage.

Continuer la lecture de Début de l’été 2018

Début du printemps 2018

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le numéro 132 d’Infosurr est paru, le deuxième de cette année ! Le numéro arrive par courrier postal auprès des abonnés.

Le numéro propose la (re)découverte d’Eli Lotar, de Jane Graverol ou de Carl-Fredrik Reuterswärd, des parcours entre photographie, peinture, sculpture, la banlieue, la Belgique ou la Suède : le surréalisme rayonne très loin. Infosurr insiste alors à juste titre sur l’importance des avant-gardes entre 1918-1945 et de l’art de bien les traiter – ou sinon « du goudron et des plumes ».
Dans la rubrique « Figures autour du surréalisme », retour sur des passants lointains, Étienne Cornevin, Michel Butor et Henri Maccheroni. Enfin, les jeux surréalistes et les voix poétiques continuent en Espagne (avec les poèmes du groupe surréaliste de Madrid, Clavar limas en la tierra) et au Brésil (avec les cadavres exquis théâtraux de Zuca Sardan & Floriano Martins).
Et bien sûr des nouvelles plus brèves et 3 pages de recensement.

Milieu d’hiver 2018

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le numéro 131 d’Infosurr est paru.
Il est le premier de cette année ! Le numéro arrive par courrier postal auprès des abonnés.Le numéro propose la (re)découverte de l’oeuvre météorite de Rita Kernn-Larsen et insiste à juste titre sur l’importance d’Éric Losfeld à l’occasion de la réédition de ses mémoires. Le numéro de la révolution DE STIJL en Hollande au moment de Dada jusqu’aux célébration d’Arcane 17 au Pays de Galles ou à l’oeuvre actuelle du squatteur Hans Plomp. Retour sur l’oeuvre de Pol Bury et exploration continue de l’oeuvre de Jacques Abeille.
Dans la rubrique « Figures autour du surréalisme », hommage à Nadine Lefebure. Et bien sûr des nouvelles plus brèves et 3 pages de recensement. Avant de conclure sur le nouveau kaléidoscope patiemment construit par Miguel Pérez Corales.

Continuer la lecture de Milieu d’hiver 2018

Début d’hiver 2017

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le numéro 130 d’Infosurr est paru. Cela sera le sixième posté dans l’année ! Le numéro arrive par courrier postal auprès des abonnés. Et vu l’actualité c’est encore un numéro sur 16 pages.

Le numéro fait un tour de l’actualité avec des éclairages sur les liens entre le mouvement De Stijl et Dada en Hollande, sur des passions surréalistes de collectionneurs (comme Roland Penrose, ou Edward James) ou de musées (Boijmans van Beuningen à Rotterdam), la (re)découverte de la poésie d’Eugenio Castro ou des activités de Peculiar Mormyrid ; un sort détaillé est jeté sur le Sam Berlinn de Jean-Claude Silbermann. Dans la rubrique « Figures autour du surréalisme », hommage à Elie-Charles Flamand et regards sur Yves Bonnefoy et Michel Sanouillet. Et bien sûr des nouvelles plus brèves et 5 pages de recensement. Avant de conclure sur le non sens très surréaliste anglais de Les Coleman.

Continuer la lecture de Début d’hiver 2017